Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:00

images

A l'occasion de son anniversaire l'Agence française de développement organise maintenant depuis 2011une exposition itinérante des photos afin de proposer au public un nouveau regard sur les grands enjeux du développement illustrant le combat que mène l'agence dans la lutte contre la pauvreté et pour développer un avenir durable dans les pays en développement. Après la France, Dakar, Abidjan c'est au tour de Yaoundé d'accueille la présente édition sous le thème " Objectif développement, nouveaux regards sur le sud".
Au nom du gouvernement Camerounais, le Ministre délégué auprès du Ministre de l'Economie, du plan et de l'aménagement du territoire a procédé à la coupure du ruban du vernissage de l'exposition photographique "Objectif Développement-Nouveaux regards sur le sud" dans les jardins du bois sainte anastasie le lundi 25 mars 2013 à 17 h (heures locales). Ces photographie mettent en exergue sept défis , l'agriculture et la sécurité alimentaire, la croissance éconmique, l'accès à l'eau et à l'assainissement, l'éducation, le développement urbain, la santé maternelle et infantile et le climat, qui sont aussi les enjeux du Cameroun.
L'Agence française de développement et Magum Photos ont fait appel au savoir faire de Velerie Anne le Meur & Elisabeth Hy, de l'agence Pom Pom Pom, pur imaginer au mieux la s scénographie d'une exposition extérieure, itinérante, capable de porter le message de l'AFD. Ces reportages portes sur 7 enjeux de développement réalisés en 2011 et font les constats suivants : Pour le secteur de l'agriculture (photos magum réalisés en guinée par Jonas Bendiksen) Les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à soutenir des projets agricoles ou d'irrigation pour 1,4 million de personnes, car une peronne sur dix dans le monde souffre de la faim et 75 % des personnes qui ont faim vivent en milieu rural.
l'eau et l'assainissement (photos magum réalisés par Paolo Pellegrin dans les territoires palestinennes) les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à améliorer l'alimentation en eau potable de 33 millions de personnes car 1,1 milliard de personnes dans le monde n'ont pas d'accès à l'eau et 2,6 milliards de peronnes n'ont pas accès à l'assinisse.
Pour les villes (photos magum réalisés par Thomas Dworzak en Colombie) les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à réhabiliter ou à construire des moyens de transport pour 85,8 millions usagers par an car une personne sur 2 dans le monde vit dans les villes et une personne sur 6 dans un bidonville. Contat : en 2050, 2 peronnes sur 3 vivront en ville, dont les trois quarts dans les pays en développement . Pour la croissance (photo magum réalsés par John Vinkau Cambodge) les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à développer plus de 320 000 entreprises et à créer ou maintenir 900 000 emplois car 2,5 milliards de personnes vivent avec moins de 2 dollard par jour, et 6287 entreprises dans le monde ont adhéré aux principes de responsabilité environnementale et sociale définis par les Nations Unies. Pour la Climat (photos magum réaslisés en Indonésie par Jean Gaumy) les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à réduire les émissions de CO2 de 5 millions de tonnes par an car un habitant d'un pays du sud consomme 2 fois moins de ressources naturelles qu'un européen et quatre fois moins qu'un américain. D'ici à 2050, les émissions de gaz à effet de serre des pays en développement auront dépassé le niveau de celles pays développés.. Pour la santé (photos magum réalsié par Olivia Arthuren Mauritanie,) les financements accordés par l'Afd en 2009 contribueront à améliorer les services de santé pour 13, millions de personnes car 325 000 femmes meurent chaque année dans le monde des suites de leur grossesse, dont les deux tiers en Afrique. Le nombre de moyen d'enfants par femme est de 5,5 en Afrique.
Pour l'éducation (photos magum réalisés par Bruno Berbey au Burkina Faso), les financements accordés par l'AFD en 2010 contribueront à scolariser 13,3 millions d'enfants du primaire car 72 millions d'enfants dans le monde ne sont pas scolarisés, dont plus de la moitié en Afrique. Un jeune Africain a 10 fois moins de changes de faire des études supérieures qu'un européen. Il s'agit de tout un programme pour l'Agence française de développement qui entend accroître ses interventions en Afrique subsaharienne et à l'outre-mer.

La présence du Directeur exécutif de l'AFD venu spécialement de Paris et de l'Ambassadeur de France au Cameroun a été très remarquée à la cérémonie officielle de vernissage et de lancement officielle des activités marquant le 70e anniversaire de l'Agence française de développement à Yaoundé. En effet ""à travers l'agence Française de développement, c'est de la France qui agit ! et c'est la France qui témoigne de sa solidarité."" a dit S.E M. Bruno GAIN, Ambassadeur de France au Cameroun.
Après le Mot de bienvenue du délégué du gouvernement de la communauté urbaine de Yaoundé souhaitant un séjour agréable au Cameroun à la délégation française dans sa tournée africaine, le Directeur éxécutif de l'AFD dans son discours de circonstance a rappeler au public venu nombreux et devant un parterre de personnalités que l'Afd entretient des relations avec le Cameroun depuis 50 ans et les domaines d'interventions sont tout aussi variés. Puis il s'est agit à Monsieur l'Ambassadeur de France au Cameroun d'expliquer dans son discours que "derrière ce sigle en trois lettres l'A-F-D se trouve une grande institution financière publique française dont la mission, plus de 70 ans après sa création, reste aussi noble et pertinente : lutter contre la pauvreté, soutenir la croissance économique et partiper à la valorisation de biens pubics mondiaux". Car la mondialisation s'est accompagnée depuis deux décennies des profonds boulerversements d'ordre économique, politique ou démographique etc .. Cest changements sont porteurs d'opportunités mais aussi d'importants défis environnementaux et sociaux. Ainsi l'aspiration à une croissance juste et durable appelle à la mise en oevure de poltique engagées. Ces politiques doivent permettre de donner un sens à la mondialisation en cours en mettant l'homme au centre de toute chose pour ne laisser aucun pays au bord de la route du progrès. La france contribue à cette ambition d'une mondialisation maîtriser et porteuse de valeurs, par une politique de développment volontaire. images.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires