Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 21:16

Il s'est tenu au Palais des congrès de yaoundé un atelier de validation et d'accompagnement de la mise en oeuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption au Cameroun le 21 octobre 2010. Cet atelier de validation et d'accompagnement de la mise en oeuvre de la stratégie nationales de lutte contre la corruption au Cameroun se situe à un carrefour déterminant dans l'application du cahier de charges de la CONAC validé par le Comité de Pilotage du Projet CHOC (Changer d'Habitudes, s'Opposer à la Corruption) le 16 juin dernier sous la conduite du Premier Ministre Chef du Gouvernement, Présient dudit Comité. La stratégie nationale de Lutte Contre la Corruption est une véritable boussole de lutte contre la corruption au Cameroun fondée sur une vision commune et une plus grande harmonie dans la lutte contre ce fléau . le rôle de tous les acteurs impliqués dans cette croisa y mieux défini dans un esprit de sysnegie afin d'éviter tout chevauchement dans activités, tout conflit et toute perte de ressources. Cette vision, la voici : "A l'horizon 2015, le Cameroun est un pays où l'intégralité constitue une valeur capitale pour tout citoyen, avec une croissance économique distribuée de manière équitable afin d'assurer le bien être social dans un environnement préservé". Comme spécificité, cette stratégie a mis en valeur les piliers d'intégrité, dans l'esprit de renforcer système Camerounais d'intégrité. En outre cette stratégie nationale de lutte contre la corruption a fait appel aux actions et aux outils "Precis". par "Precis il faut entendre Prévention, Education, Conditions, Incitation et Sanction, qui doivent toujours être mis en oeuvre de manière concomitante dans la logique du tout ou rien. eu égards aux expériences visitées ici et là en Afrique, le Cameroun s'impose aujourd'hui comme un des modèles des meilleurs pratiques de lutte contre la corruption. Ce qui vaut et vaudre désormais à ce pays d'être cité peut-être dans la sous-région d'Afrique centrale comme un leader à suivre. C'est ce qui justifie l'atelier de validation du plan stratégique de la Conac d'ici à 2015 et a pour objet : la validation des propositions émises lors du processus d'élaboration de la stratégie ; l'appropriation du document de stratégie qui en découle ; ainsi que la validation du processus d'accompagnement de la stratégie dans sa phase de mise en oeuvre telle que prévue par le cahier de charges. L'un des enjeux majeurs de cette stratégie réside dans sa prise en compte dans les stratégies sectorielles et dans sa mise en oeuvre à partir de janvier 2011. les ateliers sectorielles ont permis au Cameroun de disposer des informations sur le niveau et les manifestations de la corruption dans les secteurs et les piliers concernés ; de déterminer les actions de PRECIS à mener pour réduire la corruption dans le secteur ; de déterminer les données permettant la formulation de la stratégie de lutte contre la corruption par secteur et par piier. Au terme de cette première étape du processus. Cet atelier, plus peut-être que ceux qui l'ont précédé, a été une opportunité idoine pour rappeler les objectifs que le Cameroun poursuivra à savoir : la mobilisation de toutes les parties prenantes, la participation effective de toutes couches de la société camerounaise dans ce processus enfin l'engagement individuel et collectif de tous dans la mise en oeuvre de cette stratégie.

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires