Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 12:23

Le Ministre des Finances; Alamine Ousmane Mey, Président du Comité de suivi et de mise en oeuvre de l'ITIE  au Cameroun, est heureux d'annoncer que le Cameroun est déclaré pays conforme à l'itie par décision du conseil d'administration  de l'ITIE le 17 octobre 2013 lors de sa 25e session tenue à abidjan en Côte d'ivoire.

En tant que pays conforme, le Cameroun doit désormais produire chaque année un rapport répondant aux exigences de l’ITIE. « Pour assurer au Cameroun le maintien de son statut de pays conforme, le rapport Itie 2012 devra être publié au plus tard le 31 décembre 2014 en accord avec les dispositions de la norme ITIE », peut-on lire sur le site. Le Cameroun est tenu d’être revalidé dans un délai de trois ans, de sorte que la validation commencera le 17 octobre 2016, ou antérieurement si le comité de suivi le demande. Le Cameroun doit également publier un rapport annuel sur les activités de l’année précédente, décrivant les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’ITIE. Le rapport annuel pour l’année 2013 devra être publié au plus tard le 1er juillet 2014. Le pays est aussi tenu de publier, au plus tard le 31 décembre 2013, un plan de travail actualisé et aligné sur la norme ITIE. Il est également précisé dans l’article que : « s’il existe des raisons valables de penser qu’un pays, après être devenu conforme, n’aurait plus appliqué les normes de mise en œuvre requises pour maintenir la conformité, le conseil d’administration se réserve le droit d’exiger qu’il subisse une nouvelle validation ou qu’il s’expose à la radiation de l’ITIE ». Cameroun conformeLe président du comité ITIE Cameroun exhorte par conséquent les différentes parties prenantes à poursuivre inlassablement leurs efforts pour le respect de la Norme ITIE, afin de préserver et de renforcer le statut de pays conforme et de faire du Cameroun une destination privilégiée pour les investissements directs étrangers du secteur extractif, en vue de l’émergence à l’horizon 2035. Le Cameroun a adhéré à l’ITIE en 2005.
L’ITIE a été créée par l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair à Johannesburg en Afrique du Sud en septembre 2002. C’était à l’occasion du sommet mondial sur le développement durable. Lors de la conférence organisée en 2003 par le gouvernement britannique à Lancaster House à Londres, les participants se sont mis d’accord pour une déclaration de principe de l’ITIE. En 2005, à la conférence de Londres, le Groupe consultatif international (IAG: International Advisory Group) a approuvé les critères qui représentent les exigences minimales pour la mise en place de l’ITIE. Les modalités et la méthodologie de mise en œuvre de l’ITIE sont décrites dans le livre source de l’ITIE. Composé de 19 Etats-membres dont le Cameroun, le conseil d'administration dont la première réunion s’est tenue le 07 décembre 2006 à New York est l’organe de décision de l’ITIE au niveau mondial.
L’ITIE a, entre autres, missions d’élaborer le plan d’action gouvernemental pour la mise en œuvre des principes de l’ITIE et de veiller à son application, d’assurer la conduite de la réalisation des audits des comptes des industries extractives par des cabinets internationaux ; de veiller, au moins une fois par an, à la confection par un cabinet spécialisé indépendant dit - administrateur ITIE -, d’un état de concordance des paiements effectués par les industries extractives au profit de l'Etat et des sommes effectivement enregistrées dans la comptabilité de l'Etat, sur la base des audits des comptes susmentionnés

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires