Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 15:16
Les interventions du Groupe de la banque mondiale occupent une place importante dans le dispositif de la coopération entre le cameroun et l'ensemble des partenaires au développement et particulièrement en ce qui concerne le dialogue entre notre pays et la communauté financière internationale.
Depuis que le cameroun est confronté au fardeau de la dette extérieure et aux déséquilibres macroéconomiques a été admlis au rang des Pays pauvres très endettés (PPTE), il n'est plus élégible au guichet BIRD, mais bénéficie plutôt des financements IDA.Cette nouvelle donne a offert des opportunités importantes d'assainissement et de densification du portefeuille à travers, entre autres, la tenue des revues des revues trimestrielles conjointes du portefeuille, opération qui a eu à produire des résultats satisfaisants, et dont la relance et la poursuite sont d'un enjeu majeur pour l'année 2010.
les fait marquant dans les récents développements de la coopération avec la banque mondiale est l'évolution institutionnnelle qui s'est opérée en son sein, avec la délocalisation en août de washington à yaoundé, de la direction des opérations pour le cameroun et les autres pays de la zone cemac. Ce qui permet notamment un suivi et une instruction rapprochés des différents dossiers et activités de coopération avec cette instituion
En effet au-delà de sa mission de financement des projets et programmes de développement, la Banque Mondiale joue auprès du Gouvernement un rôle de conseiller en matière de politique et réformes économiues. C'est ainsi que cette institution a accompagné notre pays dans la conception, l'élaboration et la mise en oeuvre des différents programmes de réformes économiques que le gouvernement camerounais avait lancés au plus fort de la crise économique des années 80 et 90 jusqu'à l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE.
De toute ces interventions en cours, l'assistance dans le secteur de l'énergie reste un des axes majeurs de la coopération entre le cameroun et la banque mondiale.  Ces projets se concentrent dans les secteur de
-l'éducation et santé,
-infrastructures de transport et d'Egernie
-Développemnt rural et environnemnt
-Gouvernance
En effet, notre pays qui fait de la résorption du déficit énergitique une priorité de premier plan bénéficie ou bénéféciera de l'appui de la Banque Mondiale pour les projets ci-après :
-Renforcement des Capacités de gestion environnementale et sociale dans le secteur de l'Energie
-Centrale à gaz de Kribi
-Barrage-réservoir de Lom Pangar
S'agissant du Barrage de Lom pangar, le gouvernement  vient d'obtenir de la banque mondiale sa participation au financement de ce projet à hauteur de 33,75 milliards de FCFA Toutefois, la mise en place effective de ce financement reste conditionnée entre autre par la signature d'un Decret présidentiel créant le Fonds d'énergie rurale. La même condition constitue la préalable à un début d'examen par la Banque de la garantie partielle des risques (GRP) en ce qui concerne le bouclage financier du projet de la Centra thermique à gaz de kribi.
Globalement , la place performance du portefeuille des projets et programmes financés au Cameroun par la banque mondiale demeure moyenne. Outre l'insuffisance des fonds de contrepartie attendus du gouvernement on peut relever comme entrave à l'amélioration de cette performance, les délais plus ou moins longs pour satifaire les conditions préalables pour la signature ou l'entrée en vigueur des accords de crédits, notamment la publication des décrets d'habilitation au journal officiel, etc.

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires