Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:12

La normalisation aujourd’hui représente un des déterminants majeurs pour le développement dans tous les pays. Tout le monde est unanime sur l’importance de la normalisation en terme d’efficacité économique, de contribution au bien être collectif et d’apport de solution aux défaillances du marché et de promotion du commerce. Bien plus, les normes permettent aux entreprises de se mettre en adéquation avec les standards de performance et de qualité au niveau national ou international. L’importance de la normalisation dans la mise à niveau des entreprises se situe non seulement au niveau du contrôle de la qualité des produits importés et fabriqués localement pour assurer une veille de qualité au sein des entreprises, mais aussi et surtout au niveau de la revalorisation du label du pays aussi bien sur le marché local que sur les places commerciales étrangères.En partenariat avec la Fédération Camerounaise des Organisation des Consommateurs (FECOC), l’Agence des Normes et de la Qualité(ANOR) organise les 08 et 09 Novembre 2011 à l’hôtel AZUR à Yaoundé, un Séminaire de renforcement des capacités des Organisations de défense des droits des Consommateurs sur le thème «la maitrise du processus d’élaboration des Normes»A cet effet, le Directeur Général a pris part à la cérémonies d’ouverture et de clôture de cet important atelier, qui bénéfice de l’appui technique et financier de l’ ANOR et qui vise les objectifs suivants : Cerner les droits des consommateurs , Comprendre le rôle des organismes de normalisation ; Maitriser la procédure d’élaboration des normes ; Accroitre la participation des Consommateurs aux comités techniques d’élaboration des Normes Les associations de consommateurs sont des associations chargées de défendre les droits des citoyens dans leur dimension de consommateurs, c’est-à-dire d'achat de produits.Elles peuvent les assister dans leurs litiges avec une entreprise ou un organisme, mais elles interviennent aussi auprès des États et organisations internationales pour définir des protections ou des normes protégeant les consommateurs.Le chantier triennal de l’ANOR est articulé autour de six étapes: le recensement des besoins en matière de normes, l’évaluation de l’impact socio-économique des normes recensées, l’élaboration du projet de programme national triennal et sa validation. Suivront la publication et l’homologation proprement dite des normes au sein des comités techniques.Les organisations de defense des droits des consommateurs au Cameroun s’échinent au quotidien afin que les droits et intérêts des consommateurs soient pris en compte. Elles sont parties prenantes de toutes les concertations gouvernementales relatives la consommation. De l’élaboration des prix homologués de certains produits, à l’élaboration des normes. Et disposent chacune d’un organe d’information spécialisé, plus ou moins sur la consommation et d’un siège.Mr Delor Magellan KAMSEU KAMGAING est le Président national de la Ligue Camerounaise des Consommateurs (L.C.C.) et Administrateur ANOR. Secrétaire général de la FECOC (Fédération Camerounaise des Organisations des Consommateurs), depuis le 29 Octobre 2009 et Conseiller Régional pour le Cameroun de l’ANEW (Réseau de la Société Civile Africaine pour l’Eau et l’Assainissement) avant d’être nommé le 04 Février de cette année, par décret présidentiel, Membre du Conseil d’Administration de la toute nouvelle Agence des Normes et de la Qualité (ANOR). Depuis le 23 Février 2011, il est le nouveau Président Général de la FECOC (Fédération Camerounaise des Organisations des Consommateurs), qui compte 25 Organisations affiliées à ce jour.l’Agence des normes et de la qualité (ANOR) a lancé un appel à contribution pour l’élaboration de son programme sur trois ans. Cet appel, des sources proches de la structure, vise deux principaux objectifs : l’exécution de la circulaire du Premier Ministre, chef du gouvernement du 12 novembre 2010, relative au processus d’élaboration des programmes nationaux de normalisation et la préparation de la contribution de l’ANOR à la mise en œuvre du DSCE à travers l’identification dans les secteurs prioritaires, des produits ayant un fort potentiel d’impact sur la compétitivité de l’économie et nécessitant la standardisation en matière de norme et qualité.Lorsque les capacités sont insuffisantes, autrement dit lorsqu'un gouvernement n'est pas en mesure de mettre effectivement en œuvre ses propres politiques, les conséquences peuvent être lourdes pour la société.Pour faire reculer la pauvreté dans les pays les plus déshérités de la planète, il faut —c'est là une condition fondamentale — que les pays eux-mêmes déploient d'intenses efforts, notamment en exécutant les réformes dont leur économie a besoin. Hélas, il leur manque souvent les capacités nécessaires pour engager ces réformes ou pour tirer le meilleur parti de l'aide extérieure. Les objectifs de développement du Millénaire à l'horizon 2015, que les dirigeants du monde entier ont adopté en septembre 2000, constituent un plan d'action ambitieux dans la lutte contre la pauvreté1. Il est donc essentiel que la communauté internationale conjugue ses forces pour aider les pays pauvres à développer la capacité institutionnelle dont ils ont besoin pour atteindre ces objectifs.Ce seminaire de renforcement de capacites des organisations de defense des droits de consommateurs traduit la volonté du Gouvernement de la République du Cameroun d’asseoir une politique nationale de normalisation susceptible de répondre efficacement aux attente des populations en matière de sécurité sanitaire des aliments et favoriser également ses exportations agricoles et particulièrement alimentaires. La Commission du Codex Alimentarius du Programme FAO/OMS des normes alimentaires, ayant officiellement nommé le Cameroun en qualité de coordonnateur de ses activités pour l’Afrique. Le Cameroun succède ainsi au Ghana et doit exercer un mandat de deux ans renouvelable. Par ailleurs Le Cameroun à travers l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) a été sélectionné pour participer à la mise en œuvre de la méthodologie ISO pour évaluer l’impact socio-économique des normes. Il s’agit d’une « Méthodologie pour évaluer et communiquer les avantages économiques des normes consensuelles », élaborée par l’ISO avec le soutien de Roland Berger Strategy Consultants (RBSC) et mise à la disposition des membres de l’ISO en mars 2010. Celle-ci propose un cadre général pour l’évaluation économique des avantages des normes, dans le but d’appuyer la conception et l’élaboration d’études sur ce sujet. L’application de la méthodologie se fait sous forme d’étude de cas dans une entreprise utilisant les normes.


  1. L'ANOR ET LE FECOC POUR LA PROMOTION DE LA NORME AU CAMEROUN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires