Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:25

Suite à la participation du Cameroun  en Août 2009 à Brasilia en République Fédérative du Bresil, d'une délégation Camerounaise au deuxième Congrès International du Logiciel libre et du Gouvernement Electronique, le Premier ministre chef du governement a instruit  à l'Agence National des Technologies de l'information et de la Communication d'organsier de concert avec le Ministère des postes et télécommunications un séminaire sur l'utilisation des logiciels libres au Cameroun. le présent séminaire concerne l'ensemble des secteurs d'activités de la société camerounaise, certes, mais il s'adresse en prioté aux administrations pubiques et aux structures étatiques du secteur parapublic, avec notamment pour principaux acteurs interpellés ici, les différents responsables informatiques avec lesquels des échanges au des travaux concernent  : l'écosystème du logiciel libre : communauté et collaboration, les opportunités de l'open source, les formats ouverts et l'interopérabilité des systèmes et la propriété intellectuelle et la gestion des droits sur les logiciels libres, l'expérience de quelques administrations dans l'usage des logiciels libres.
En effet en raison de leurs coûts exorbitants qui sont hors de portée d'un grand nombre d'administrations à travers le monde, celles du cameroun n'étant pas en reste, certaines administrations sans doute au prétexte de la conjoncture économique difficle, n'hésitent pas à franchir le pas de l'atteinte à la propriété intellectelle en recourant à l'utilisation des versions piratées des logiciels propriétaires. Non seulement cette utilisation est frauduleuse, mais elle n'est pas sans de nombreux risques pour le système d'information du pays, les versions piratées ne recevant pas les mises à jour et par conséquent devenant moins sécurisées ou plus vulnérables.
A l'ANTIC l'utilisation des logiciels libres a permis de faire une économie annuelle de l'ordre de 47% sur le budget consacré aux solutions informatiques. car les logiciels propriétaires deviennent de plus en plus contraignants, en termes de coûts et de spécipications techniques des ordinateurs, et ne permettant pas aux utilisateurs de les adapter à leurs besions propres.
Comme alternative à la cherté et à la non adaptabilité des logiciels propriétaires tout en luttant contre la piraterie dont ceux-ci  font souvent malheureusement l'objet, la plupart des administrations à travers la planèute optent pour l'utilisation des logiciels libres ou open source, qui sont d'acquisition plus souple et d'appropiration facile. par ailleurs l'utilisations des logiciels libres permet de favoriser l'adoption des formats ouverts qui contribuent à l'interopérabilité des systèmes d'information. D'où la tenu de ce séminaire qui dans une telle situation qu'il ne peut être indiqué ni soutenable surtout pour un pays comme le Cameroun très soucieux du respect du droit de la propriété intellectuelle, d'entrevoir le développement de la gouvernance électronique ou la modernisation de l'administration publique avec des produits piratés.

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires