Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 18:39

le 1ere Réunion du Groupe de Travail des pays membres de l'OMS sur les médicaments contrefaits se tiendra du 28 février au 2 mrs , à l'OMS Genève; il s'agira surtout de discuter des rôles de l'OMS dans les stratégies pour assurer aux pays la disponibilité des produits médicaux efficaces, de bonne qualité, de sécurité d'utilisation et à un coût abordable, et dans la prévention et le contrôle de la circulation "Produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits. L'OMS recommande de travaillr main dans la main avec toutes les parties concernés, au niveau national et international, notamment avec les décideurs, les professionnels, de la santé, le organismes chargés de l'application des lois, les autorités nationales de règlementation, la police, les douanes, les grossisistes, les patients, les médias, etc...
 A cet effet l'OMS et les pays membres se sont profondément concertés sur les médicaments contrefaits lors de l'Assemblée mondiale de la Santé 2010. 2 projets de décision ont été adoptée sur la définition : "Produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement/ étiquetés/falsifiés/contrefaits et sur la formation d'un groupe de travail composé de pays membres afin d'examiner les activités futures de l'OMS dans ce domaine. L'OMS recommande aux patients d'acheter des médicaments dans des pharmacie agréées, d'examinr l'emballage pour vérifier qu'il est toujours scellé, de vérifier sur l'emballage le nom du produit, le fabricant, la date de péremption et les instructions d'utilisation, d'éviter d'acheter des comprimés, des gélules ou des ampoules injectables à l'unité, d'exiger un reçu et de consulter un médecin ou un professionnel de santé si les symptôms persistent.  Et en cas de soupçon de contrefaçon, pouvoir en parler à son pharmacien ainsi qu'a un professionnel de santé ou aux autorités de contrôle.
Les produits pharmaceutiques contrefaits peuvent contenir les bons ingrédients, de mauvais ingrédients, ne pas contenir de principe actif un principe actif en quantité insuffisante ou avoir un conditionnement qui a été falsifié.  Un produit pharmaceutique qui a été délibérément ou frauduleusement mal étiqueté produit de risque de santé pubique avec pour conséquences l'absence ou insuffisance de traitement du fait des médicament inefficaces,  l'intoxication du fait d'ingrédients nocifs, aucune assurance de la qualité, pas de suivi des réactions indésirables et pas de rappel efficace de produits, érosion de la confiance du public dans la médecine et dans les soins de santé et gaspillage d'argent.
Dans sa volonté de déployer tous les efforts, mobiliser toutes les ressources et utiliser toutes les compétences que le Cameroun  possède  afin de remédier au vide juridique d'une règlementation pharmaceutique faible dans le domaine des médicaments ou d'une législation insuffisante,  et afin de parer la carence de la présence de marchés et d'entreprises professionnels de la santé pour les patients à la recherche de sources d'approvisionnement meilleur marché, et face à une pénurie ou fourniture irrégulière de médicaments,  laquelle le communauté internationale présent aux côtés du gouvernement camerounais, accueille cette spectaculaire réorientation de la politique du gouvernemnt sur de nouvelles dispositions commerciales telles que l'ouverture des frontières aux échange, échanges dan des zones franches portuaires, échanges passant par plusieurs intermédiaires et promotion et commerce en ligne avec satisfaction.
Ainsi  sur demande de la GIZ et le Ministère de la Santé pulique , le centre for applied social sciences research and training a réalisé en 2010 une étude sur l'accessibilité des populations aux médicaments essentiels et génériques au Cameroun. les résultats obtenus renseignent respectivement sur l'accessibilité géographique et physique des médicaments, leur accessibilité financièr et socioculturelle et le secteur informel du médicament eu Cameroun.
Cette 'étude sur l'accessibilité de médicament essentiels génériques au Cameroun va être restituée au Ministre de la santé. Commandité par le programme Germano-Camerounais Santé et HIV/SIDA 'PGSS de la Deutsche Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit (GIZ GmbH, partenaire du Ministère de la Santé Publique du Cameroun (MINSANTE), cette étude quantitative fait un état de lieux sur l'accessibilité aux MEG dan différentes régions du Cameroun. L'objectif est de fournir une base de données permettant la mesure objective de l'impact réel de la mise en place des Fonds spéciaux (FSPS) décaissés pour appuyer le Minsante. sur le plan méthologique, la collecte affectuée dans 10 régions du pays en plus de Douala et de Yaoundé en prenant en compte les zones urbaines et rurales a couvert 1003 individus, dont 52,2% d'hommes contre 47,8% de femmes dans différents districts de santé du territoire national.

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires