Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 19:38

l'accent devrait être mis spécialement sur les mesures propres à contribuer à la création et ou  au renforcement d'institutions ayant des société civile pluraliste et à la protection des groupes  qui ont été rendus vulnéables. A ce propos, l'assistance apportée aux gouvernements qui le demandent pour la tenue d'élections libres et régulières, notamment l'assistance concernant les aspects des élections touchant  les droits de l'homme et l'information du public sur le processus électoral revêt une importance particulière. Certes la tenue d'élection ne se réduit pas à la tenue d'élections périodiques. En 1991, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies a déclaré à cet égard : Les élections, en soi, ne sont pas la marque de la démocratie, pas plus qu'elles ne l'instaurent. Elles ne sont pas une fin mais une simple étape, si important, voire essentielle, soit-elle, sur la voie qui mène à la démocratisation des sociétés et à la réalisation du droit de participer à la direction des affaires publiques de son pays, prévu dans les principaux instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme. Il serait regrettable de confondre la fin et les moyens et d'oublier que la démocratie signifie bien plus que le simple fait d'exprimer périodiquement un suffrage et s'applique à l'ensemble du processus de la participation des citoyens à la vie publique de leur pays.
En 1991 l'Assemblée générale des Nations Unies a souligné que : les élections périodiques et honnêts sont un élément nécessaire et indispensable des efforts soutenus visant à protégr les droits et intérêts des administrés et que, comme le montre l'expérience pratique, le droit de chacun de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays est un facteur crucial de la jouissancxe effective par tous d'un grand nombre d'autres droits de l'homme et libertés fondamentales, y compris les droits politiques, économiques, sociaux et culturels.
Cependant les exigences de la démocratie politique ne peuvent pas, d'autre part, être séparés d'autres facteurs importants de la vie d'un pays. L'appui aux processus de démocratisation doit aller beaucoup plus loin. En 1990, le Secretaire général de l'Organisation des Nations Unies a formlulé la mise en garde suivante : ...Nous ne pouvons pas ignorer que, si la démocratie est une condition nécessaire de la reconnaissance des droits fondamentaux de l'homme, elle n'est pas en soi suffisante pour assurer la jouissance effective de ces droits. En fait, une démocratie politique authentique a peu de chances de survivre et la stabilité risque fort de s'avérer illusoire, si elle ne s'accompagnent pas de justice sociale. Cette justice, pour la consolider, a besion de l'appui de ceux qui, à juste titre l'encouragent mais qui, une fois qu'elle est établie, l'abandonnent à son sort.

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires