Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 11:41

Logo de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture L'apprentissage par la radio communautaire : les médias, l'éducation et le développement est l'un des domaines d'expertise de l'Unesco et à ce titre Le bureau multi-pays de Yaoundé au Cameroun a été sollicite par l'agence soeur du système des Nations Unies la Fao afin d'organsier matériellement un atelier de sensibilisation des chefs de stations des Radios communautaires sur la législation semencière et les itinéraires techniques de production et de conditionnement des semences s'est tenu à Yaoundé , Monastère de Bénédictins du Mont Fébé, le 25 Novembre 2010.
En partenariat la FAO et l'Unesco appuient le gouvernement camrounais  au renforcement des capacités pour le contrôle de qualitté et la certification des  semences qui est un projet qui a pour objectif de mettre en place un système fiable et crédible de contrôle et de certification des semences et plants, afin de garantir à l'agriculteur un niveau de qualité suffisant de semences et plans et favoriser le progrès génétique. Il s'agit d'un contrôle et de certification du produit  qui comprend trois aspects à savoir : une certification vériétale, une certification technologique, et une certification sanitaires.
L 'utilisation du réseau des radios communataires et les chaînes des radios et télévisions pubiques et pirvées, ainsi que les presses écrites pubique et privées pour une
 large campagne de sensibilisation et d'information des acteurs du secteur semencier et des agriculteurs sur la législation semencière et les itinéraires techniques de production et de commercialisation des semences et plants de qualité sont également  une préoccupation de l'UNESCO et de la FAO.
L'accord a pour vocation de promouvoir la contribution continue de l'alimentation et de l'agriculture durable à la réalisation des Objectifs mondiaux de la FAO, à savoir l'accès de tout un chacun à une nourriture saine en quantité suffisante, la contribution de l'agriculture et du développement durables au progrès économique et social, et la conservation et l'utilisation durable des ressources naturellesLa Suède et les Pays-Bas sont aujourd'hui les premiers pays à avoir alloué des fonds au nouveau programme multipartenaires de la FAO, dans le droit fil de la réforme de l'Organisation. Ces contributions volontaires d'un montant total de 26 millions de dollars sont à utiliser d'ici 2013.
Le nouveau Mécanisme d'appui au programme multipartenaires (FMM) a été conçu pour permettre aux partenaires-ressources de la FAO d'octroyer leurs contributions directement au profit du Programme de travail et de budget.
La Contribution de la Suède (environ 19 millions de dollars jusqu'en 2013) servira à financer les activités destinées à relever les défis du changement climatique par une gestion durable des ressources naturelles et des moyens d'existence ruraux. 
C'est la première contribution significative de la Suède, membre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, au budget administratif central du Traité.
La contribution des Pays-Bas (quelque 7 millions de dollars) soutiendra les activités d'assistance aux politiques et de renforcement des capacités au niveau des pays.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires