Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

UN ATELIER REGIONAL DES PAYS DE LA CEEAC D'EVALUATION DES BESIONS ET D'ELABORATION D'UN PLAN DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES STRUCTURES D'ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES EN INSERTON SOCIO-ECONOMIQUE DES TIC EST ORGANISE PAR LE BUREAU REGIONAL DE L'UNESCO DE YAOUNDE DU 11 AU 14 JUIN 2013 INSERTION SOCIO-ECONOMIQUE A PARTIR DES TIC EN ZONE CEEAC .
Faisant suite à la réunion de concertation des partenaires sur l'examen des stratégies de mise en œuvre et d'identification des contributions en vue de la réalisation du projet d’amélioration de l’accès des jeunes aux TIC et d’identification des solutions pertinentes pour leur insertion socio-économique dans la zone CEEAC s’est tenue au Bureau UNESCO de Yaoundé le 11décembre 2012, ayant permis de se donner une meilleure connaissance du projet, puis de definer les principes directeurs qui devront guider sa mise en oeuvre. Sur la base de ces principes, la reunion avait élaboré et adopté une feuille de route relativement au chronogramme de mise en oeuvre et aux activités envisages parmi lesquelles figure l'organisatin d'un atelier regional d'évaluation des besoins et d'élaboration d'un plan de renforcement des capacities de structures d'accompagnement des jeunes en insertion socio-économique à partir des TIC.
Offrir aux jeunes et aux adultes un meilleur accès à une éducation de qualité demeure l’un des plus importants défis en matière de développement en Afrique. Les TIC, de plus en plus présentes dans les sociétés africaines et, dans une certaine mesure, à tous les niveaux du système d’éducation, constituent un moyen de relever ce défi. Toutefois, bien que les TIC soient une matière de plus en plus enseignée en Afrique, l’intégration des TIC aux pratiques pédagogiques afin d’améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage n’a guère été explore.

Le fossé numérique entre l’Afrique et pratiquement tout le reste de la planète demeure certes préoccupante, mais la question de l’intégration pédagogique des TIC l’est encore davantage. De nombreuses études ont démontré que l’efficacité pédagogique des TIC dépend davantage de la capacité des enseignants d’intégrer et d’utiliser les nouvelles technologies dans un contexte pédagogique approprié que de la disponibilité de l’infrastructure de technologies de l’information. Il est donc nécessaire d’élaborer, de mettre à l’essai et de valider des stratégies, des méthodes, des outils, des lignes directrices et des règlements qui permettront l’intégration efficace des TIC au sein des systèmes d’éducation.
Les TIC ont de profondes répercussions sur les plans politique, économique et social et contribuent en ce sens à la transformation des sociétés. C’est pourquoi les intervenants clés dans le secteur de l’éducation en Afrique – enseignants, directeurs d’écoles, spécialistes, parents, ministres et représentants du gouvernement – doivent s’intéresser activement aux utilisations et au contenu des TIC et, surtout, à l’intégration pédagogique des TIC au coeur des systèmes d’éducation. Or, la recherche sur les utilisations pédagogiques efficaces des TIC et sur les répercussions de celles-ci sur la qualité de l’éducation fait gravement défaut en Afrique.
La deuxième phase permettra de cerner l’utilisation efficace des TIC en vue d’améliorer l’apprentissage et les systèmes d’éducation. On entend par intégration pédagogique des TIC dans les écoles l’utilisation appropriée, courante et suffisamment régulière des TIC pour entraîner une amélioration des pratiques éducatives et de l’apprentissage des étudiants. Cette intégration suppose l’utilisation systématique des TIC dans l’enseignement et les processus d’apprentissage. L’intégration pédagogique des TIC doit par conséquent être comprise comme une véritable "integration", dans le sens où l’étudiant apprend et socialise par l’intermédiaire d’une multitude de moyens de communication interactifs. Il ne peut s’agir uniquement d’une intégration physique – laquelle n’en demeure pas moins essentielle – ou d’une introduction à l’utilisation des TIC dans le cadre d’un nouveau cours inscrit au programme.
Le présent atelier se donne pour ambition de réunir l'ensemble de autorités natonales et sous régionales en charge des questions d'insertion socio-économique et professionnelle des jeunes et tous les partenaires techniques et financiers pour échanger et se concerter autour d'un plan de renforcement des capacités des strucutres d'accompagnement des jeunes en insertion socio-économique à partir des TIC dans les pays de la CEEAC.

C dans les pays de la CEEAC.
LE SECETAIRE GENERALE DE LA CEEAC
Cette rencontre constitue une opportunité pour les acteurs réunis, de presenter les bonne pratiques et leur contribution au processus et de définir ensemble une feuille de route en vue de la finalisation du rapport d'évaluation et du plan de renforcement des capacities des structures en charge de l'insertion des jeunes et des Conseils Nationaux des jeunes en vue de favorisr l'accès des jeunes aux structures de f ormation en TIC sur des modules spécifiques adaptés aux besoins identifies et aux possibilities d'emploi et d'insertion socio-économique.

Partager cette page

Repost 0
Published by