Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 12:50

Mobiliser les différents acteurs dans le processus d’adaptation nécessite l’existence d’un cadre cohérent qui permette à chacun de voir comment sa contribution s’intègre dans un ensemble plus grand. Un tel cadre permet aux acteurs nationaux de savoir comment définir les politiques sectorielles qui s’intègrent dans la dynamique national. La stratégie adoptée par le gouvernement allemand le 17 décembre 2008 est un exemple concret de ce qu’un cadre national peut être. Ce document de 73 pages est la concrétisation de la CCNUCC. Mais il est aussi la matérialisation d’une stratégie nationale annoncée dans le programme de protection du climat en 2005 par ce pays. Ce document stratégique est en droite ligne avec le document européen sur la stratégie d’adaptation au changement climatique de juin 2007. Il est transitoire vers le développement d’un plan d’adaptation au changement climatique au printemps 2011.

Le document se compose de 5 grandes parties : (1) le cadre et les objectifs allemands pour s’adapter, (2) les changements climatiques (avec accent sur l’Allemagne), (3) les conséquences et les actions qui peuvent être menées dans les secteurs, (4) la contribution allemande sur le plan mondial et (5) les étapes qui suivront la stratégie nationale actuelle. Environ 14 secteurs de la société allemande sont ainsi passés en revue dans ce document. Leur vulnérabilité et stratégies d’adaptation sont présentées. Dans le secteur forestier, par exemple, le document souligne la fragilité des massifs forestiers aux pestes ; qui  n’est d’ailleurs qu’un des stress de ces massifs. Le document présente aussi les massifs forestiers qui seraient plus vulnérables. Les mesures d’adaptation comprennent entre autres, la promotion des massifs forestiers diversifiés faite de préférence avec les espèces locales. Avec le risque de l’augmentation des catastrophes les forêts naturelles devraient pouvoir être utilisées pour protéger les installations humaines et les infrastructures. Le document conseille aussi une recherche des synergies avec des mesures d’atténuation et d’éviter, autant que possible, les conflits entre les deux ensembles de mesures (Atténuation et Adaptation). Le document présente aussi les actions de recherche sur le climat en Allemagne. Ceux-ci se regroupent en : (a) Recherche sur le système climatique, (2) les impacts du climat et (3) l’adaptation.

Ce document comporte aussi des appendices/annexes, il est facile à lire et sa bonne compréhension peut permettre d’aider les acteurs intéressés à (i)Comprendre qu’est-ce qu’un cadre national, (ii)comment ce cadre national s’articule sur une dynamique régional (ex. Européenne ou Afrique Centrale), (iii) comment les secteurs prioritaires (ex. Santé, Agriculture, Forêt, etc.) sont vulnérables et comment leur adaptation sectorielle peut être planifiée, (iv) comment le cadre national s’articule avec les cadres locaux, et (v) comment une approche multi-institutionnelle est nécessaire.

Il ne reste plus qu’à souhaiter que cette lecture inspire les acteurs de l’Afrique centrale. Forêt et changement climatique font partie d’une stratégie plus grande qu’il est utile de maîtriser pour avancer de manière efficace.

 

Source : « German Strategy for Adaptation to Climate Change »

Partager cet article

Repost 0
Published by NCHEKOUA TCHOUMBA Jean-robert
commenter cet article

commentaires